Divers Social et Culturel

Petit lexique du polyamour

polyamour

Dans cet article, nous tenterons de démystifier ce qu’est le polyamour dans toutes ses variations.

Alex Simon

Collaboration spéciale: Alex Simon est un.e étudiant.e Montréalais.e d’origine américaine qui s’intéresse aux réalités des personnes trans et LGBTQ. Ellui-même non binaire, iel a proposé à GrS Montréal de composer quelques articles pour le blogue TransAvenue.

Souvent quand on fait référence aux types de relations qui existent, on pense généralement à l’orientation sexuelle des personnes impliquées, par exemple des personnes hétérosexuelles ou LGBTQ+. Cependant, il existe également ce qu’on appelle « l’orientation relationnelle« . On peut la décrire comme la structure que peut prendre une relation, incluant le nombre de partenaires inclus, les sentiments ressentis envers le ou les partenaires, etc. Cet article va donc aborder le lexique de base du polyamour.

Le polyamour à proprement parler signifie le fait de maintenir plusieurs relations en même temps. Contrairement aux personnes monogames qui n’ont qu’une seule personne avec qui elles partagent une relation romantique et sexuelle, les personnes polyamoureuses ont plusieurs relations en simultanée. Ces relations peuvent être de nature romantique et/ou sexuelle. On peut également se considérer ambiamoureux·se, ce qui signifie qu’on peut être aussi confortable dans une relation de nature monogame que polyamoureuse.

L’ensemble des types de relations impliquant plus de deux personnes, n’ayant pas d’exclusivité au niveau sexuel et/ou amoureux, se nomme non-monogamie éthique. On retrouve notamment le polyamour et l’échangisme (abordé plus tard). Toutes les personnes impliquées sont en pleine connaissance des modalités d’un accord explicite incluant l’honnêteté et la communication. Il ne s’agit donc pas d’infidélité car tout le monde est informé et consent à la relation. On peut également trouver des accords établis au niveau de la protection utilisée lors des contacts physiques.

Un gros merci au groupe Polyamour Montréal pour avoir créé un glossaire duquel je me suis inspiré·e pour créer cette liste.

Termes généraux

Escalier relationnel: Dans notre société, une relation suit typiquement un cheminement normalisé. On peut s’attendre à rencontrer un·e partenaire, fréquenter la personne un certain temps, avoir ou non des relations sexuelles, se marier, avoir des enfants, etc. On appelle cela l’escalier relationnel. Plusieurs décident de structurer leurs relations autrement, par exemple ne pas se marier, ne pas avoir d’enfants, avoir uniquement des relations sexuelles et non pas des relations romantiques (ou vice-versa).

La Compersion: C’est une émotion qui peut est considérée comme à l’opposé de la jalousie. Il s’agit d’un sentiment de joie qu’on ressent lorsque notre partenaire vit du bonheur. C’est notamment le cas chez les personnes polyamoureuses lorsqu’une personne est contente de voir son ou sa partenaire vivre du bonheur chez un·e de ses autres partenaires. C’est loin d’être une émotion innée ou facile à comprendre, mais c’est avec le temps qu’on peut apprendre à reconnaître et vivre à l’égard de notre personne aimée.

Le Consentement: C’est le fait se montrer en faveur, en accord avec un acte. On peut le retirer en tout temps, sans justification, et cela même si vous avez déjà fait un tel acte par le passé (on peut penser notamment aux relations sexuelles). Sans consentement, un acte est de l’abus.

ORE/NRE: Old Relationship Energy (Énergie d’Ancienne Relation) et New Relationship Energy (Énergie de Nouvelle Relation) sont des émotions qu’on ressent par rapport à une relation. Chez une relation de longue date, cette ORE peut se distinguer par un sentiment de réconfort, de sécurité et de stabilité. Chez une relation récente, cette NRE peut se distinguer par un sentiment d’excitation ou d’euphorie.

Licorne: Une personne dite licorne est quelqu’un qui se joint à un couple existant (couple polyamoureux ou non) afin de s’engager dans une relation romantique et/ou sexuelle avec les deux membres du couple. Ce terme est parfois utilisé de manière péjorative, car il s’agit souvent d’un couple hétérosexuel monogame (appelé chasseur de licornes) qui cherche une femme bisexuelle pour des relations sexuelles dans un objectif objectifiant.

Métamour: Un métamour décrit la relation qu’ont deux personnes qui fréquentent le même individu. Par exemple, si personne B fréquente personne A et personne C (imaginez A-B-C), personne A et C sont métamours l’un·e par rapport à l’autre.

One Penis Policy (OPP): Concept habituellement mal vu dans la communauté polyamoureuse, où une personne (habituellement un homme cisgenre et hétérosexuel) exige que ses partenaires n’aient pas de relations sexuelles avec d’autres personnes ayant un pénis.

Polycule: Ayant à ses origines le mot molécule, il s’agit du groupe incluant soi-même, nos partenaires et nos métamours.

Poly(in)saturé: Lorsqu’on est dans une dynamique polyamoureuse, être polysaturé·e signifie qu’on a atteint notre nombre maximal de partenaires qu’on peut gérer en simultané. Au contraire, être polyinsaturé·e signifie qu’on n’a pas encore atteint cette limite.

Veto: Un veto est une entente qui permet à une personne de mettre un terme à une relation additionnelle de son partenaire ou refuser que certaines relations aient lieu. Il est plus souvent utilisé chez les débutant·es en polyamour et est moins bien vu par les personnes plus expérimentées.

Types de relation

Anarchie relationnelle: Il s’agit d’une structure où l’on applique des principes reliés à l’anarchie à l’ensemble de nos relations. Quelques valeurs incluent l’autonomie, des pratiques non-hiérarchiques (où il n’y a pas de relations qui aient plus d’importance qu’une autre) et l’anti-normativité.

DADT: Un acronyme pour Don’t Ask Don’t Tell, dans le monde de la non-monogamie éthique cela signifie une entente dans laquelle on choisit de ne pas dévoiler des détails de nos autres relations à notre partenaire. Ce n’est pas un concept hyper fréquent dans la communauté, car on le perçoit souvent comme non-éthique en raison de sa contradiction aux principes d’honnêteté et de communication ouverte.

Contrat de protection/fluid bonding: Il s’agit d’une entente où on vise à réduire l’échange de fluides corporels et de contacts sexuels sans protection.

Friends With Benefits (FWB): La version anglophone d’Ami·es Avec Avantages, cette dynamique relationnelle prend forme lorsqu’on établit une amitié incluant des activités sexuelles sans pour autant avoir d’attentes liées à des relations amoureuses.

Kitchen table: Il s’agit d’une forme de polyamour où les partenaires et leurs métamours respectifs·ves établissent un réseau avec comme valeur centrale le fait de se rencontrer pour parler de défis que rencontre la polycule ou faire des activités ensemble. Il s’agit de l’opposé du polyamour en parallèle (voir plus bas).

Relation poly mixte: Lorsqu’une personne polyamoureuse a une relation avec une personne monoamoureuse ou monogame.

Polyamour parallèle: Structure de polyamour où les relations d’une personne sont indépendantes les unes des autres, ayant peu ou pas de contact entre les métamours. Il s’agit de l’opposé du style kitchen table.

Polyfidélité/relation fermée: Type de polyamour impliquant plus de deux personnes, mais où chacun·e des partenaires ne recherche pas d’autres personnes supplémentaires en dehors de la relation. Si on décide de rechercher des partenaires supplémentaires, on fait cela avec l’approbation et le consentement de toutes les personnes impliquées.

Relation égalitaire: Synonyme de relation non hiérarchique, il s’agit d’une relation dans laquelle aucun invididu de la polycule n’a de priorité sur autrui. Il s’agit de l’opposé d’une structure hiérarchique.

Triade: Relation composée de trois personnes, dont les trois personnes sont impliquées dans des relations sexuelles et émotionnelles les unes avec les autres.

Relation en N: Impliquant habituellement deux couples, où un·e des membres du premier couple fréquente une personne du deuxième couple.

Relation en V: Relation impliquant trois personnes, où une personne a des relations romantiques et/ou sexuelles avec les deux autres personnes, mais ces dernières n’ont pas de relations entre elles.

Relation ouverte: Relation qui est exclusive au niveau romantique, mais pas au niveau sexuel. Certaines personnes utilisent ce terme comme synonyme de polyamour (c’est souvent le cas dans les communautés de libertinage et d’échangisme), mais ce n’est pas toujours le cas. Pour d’autres, ce terme est seulement utilisé pour décrire des relations sexuelles non monogames.

Solo poly: Il s’agit d’une approche du polyamour où une personne met l’accent sur l’autonomie, ne pas avoir besoin de la permission d’autrui pour choisir ses propres relations et la flexibilité de la forme des relations à proprement parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.