Chirurgies Trans FTM Social et Culturel

Dr Harold Gillies et la première chirurgie de phalloplastie

Harold Gillies

Michael Dillon est célèbre pour avoir été le premier homme trans à avoir eu recours à une phalloplastie.


Dillon, qui commence la prise d’hormones en 1938, ressent au début des années 40 le besoin d’un changement radical qui, plutôt que des relations sexuelles, pourrait lui apporter sécurité et protection dans la société de l’époque; dans les toilettes, dans les douches des clubs sportifs, à l’hôpital en cas d’urgence. Pour ce faire, il choisit d’approcher le chirurgien plastique Sir Harold Gillies, qui réalisera sur lui la première phalloplastie. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce médecin aux idéaux hors de l’ordinaire.

Parcours

Pendant la Première Guerre Mondiale, le Dr Harold Gillies opère sur des soldats mutilés. Il développe de multiples techniques de reconstruction faciale qui feront de lui un docteur proéminent de la communauté. Outre ses prouesses médicales, il développe une philosophie particulière et plutôt moderne. Il cherche à aider les blessés qu’il soigne, qui ont tendance à être rejetés par la société de l’époque et même abandonnés par leurs familles, à retrouver goût à la vie.

Après la guerre, il dirige un hôpital dans une petite localité de la campagne anglaise, à Rooksdown, où les blessés de guerre, mutilés et défigurés, réapprennent à être heureux, sans jugement. À dose de vernis à ongles bleu, de promenades en bicyclette, cours de danse, acceptation et patience, le docteur a créé un havre de paix à la philosophie étonnamment moderne. C’est là que Michael Dillon subira en tout 13 opérations qui s’étalent sur plusieurs années.

Les chirurgies trans

Dans les années 20, à Berlin Magnus Hirschfeld et ses collègues, et à Moscou Ilia Golianitskii, dans le traitement des personnes trans, avaient adopté une optique moderne de modifier le corps pour qu’il s’adapte à l’esprit, plutôt que le contraire. Ce sont eux qui expérimentent et pratiquent les premières chirurgies de changement de sexe. Le développement de cet aspect de la médecine est brutalement interrompu par la montée du nazisme.

Ce sera Sir Harold Gillies, fait chevalier de la couronne en 1930, qui reprendra le flambeau en opérant Michael Dillon. Il modifie une technique qu’il a développée pour les défigurés de guerre, qui consiste à réparer une partie plus apparente du visage en utilisant un lambeau de peau d’ailleurs sur le corps. En enroulant un tel lambeau, il performe une phalloplastie réussie sur Michael Dillon. Michael fréquentera Rooksdown pour 12 autres opérations de masculinisation et de correction. Sir Gillies opèrera aussi Roberta Cowell, la première femme trans britannique, et ces deux cas célèbres seront les deux seules opérations de réattribution sexuelle qu’il pratiquera.

Outre ses interventions médicales avancées, on se souviendra surtout de son approche d’acceptation de ses patients, défiant les moeurs de l’époque.

  1. Fort intéressant!
    Le portrait de Dillon n’est pas mal non plus 🙂
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Michael_Dillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *